Posts à l'affiche

Comment le e-Commerce va révolutionner nos cités

31 Jan 2020

 

 

 

 

 

Le hub day 2020 a été l'occasion de passer en revue la révolution en route dans la cité et ses commerces: derrière les applications de commerce en ligne, le monde se transforme considérablement !

 

Un concentré de challenges

 

Gérer la supply chain, c'est se confronter à la complexité des solutions informatiques et du jugement du client à chaque journée qui passe. C'est ainsi que Yann de Ferraudy, Président de l'ASLOG, ouvre la séance avant de citer quelques-uns des challenges du e-commerce: :

  • RSE,

  • Sécurité,

  • Attractivité de carrières complètement transformées,

  • Criticité des softs skills dans un monde devenu VUCA (volatile, incertain, complexe, ambigü et en pénurie),

  • Pluralité des réseaux logistiques ,

  • Flexibilité induite par la viralité des échanges sur les réseaux sociaux,

  • Casse-tête du dernier kilomètre,

  • Logistique urbaine inadaptée,

  • Cout du digital 

  • Développement des populations urbaines

  • Personnalisation de masse des produits

  • Transformation des points de vente en usine

  • Complexité de la reverse logistique

Cette liste donne le vertige, et la résumer vous conduit à prendre un aspirine avant de renoncer à toute exhaustivité. j'ai sélectionné 3 thèmes particulièrement inspirant :

 

En 2020, le e-commerce alimentaire, c'est être en mesure de livrer :

  • 50% des commandes le jour même,

  • un panier moyen de 40 articles qui multiplient chacun les probabilités de de commandes incomplètes

  • des articles périssables, à forte rotation, multi-températures, multi-dimensionnement, à faible valeur unitaire : tous les attributs du cauchemar pour les supply chain managers.

Mais le plus surprenant, c'est que les solutions à ces défis ont été trouvées !

  • Production localisée,

  • Stratégie de picking hybride en fonction des volumes de commande : des entrepôts automatisés à 8000 commandes/jour, du picking manuel jusqu'à 150 commande/jour et des solutions hybrides entre les deux.

  • L'informatique fournit des modèles de prévision avancée, automatise les plus gros entrepôts, et des Order Management System orchestrent les flux en les combinant pour gérer au mieux les contraintes - l'humain apporte l'huile nécessaires à ces rouages très délicats.

 

Quand le vendeur devient livreur 

 

Comme il y a des magasins de luxe, des magasins de grande distribution et des magasins low-cost, les expériences de livraison se diversifient.

 

" Les clients demandent une livraison à un créneau prévu et à un mode à faible impact environnemental. On ne peut pas fournir un cahier des charges de livraison exigeant sans donner au livreur les moyens de le mettre en œuvre".

 

Dans le secteur du luxe, on surenchérit : "Avec le commerce à domicile, le client nous fait l'honneur de nous accueillir à domicile. Autant vous dire qu'il est hors de question de lui balancer le paquet par-dessus la balustrade".

 

"Quand j'ai débuté, l'épicier sillonnait les campagnes avec son camion. L'acte de vente était ambulatoire et de proximité, mais c’était de la vente : pas de la livraison ! finalement, on retourne aux sources avec le e-commerce ! "

 

Optimiser les routes de livraison

 

"40% des livraisons n'aboutissent pas - c'est un énorme potentiel d'optimisation". Le client est particulièrement sensible au créneau de livraison proposé aussi l'optimisation de la livraison est-elle critique. "Les créneaux de livraison qu'on propose au client sont déjà pré-optimisés : d'une amplitude horaire courte, elles s'inscrivent dans des routes possibles qui permettent de réduire les bilans carbone - donc les dépenses. Quand le client choisi le créneau, nous savons qu'il sera déjà optimisé et donc fiable".

 

Cerise sur le gâteau, une fois le créneau choisi, le client peut suivre en direct sur son smartphone la position géolocalisée du véhicule de livraison et reçoit un SMS qui comprend l'horaire de livraison fiable à la minute près". La géolocalisation permet du coup d'optimiser finement les groupages, et de construire des chaines logistiques optimisant les bilans carbone de plusieurs modes de transport combinés.

 

Savoir travailler avec les start-ups

 

Toute cette innovation nécessite de savoir travailler avec les start-ups. L'expérience de C-Discount est particulièrement inspirante - et  tout à fait en ligne avec nos propres recommandations de 2018 sur la collaboration avec les partenaires commerciaux.

 

 Plutôt que travailler avec un grand nombre de start-up, C-Discount sélectionne soigneusement les thématiques stratégiques dans lesquelles il souhaite investir et les projets qui l'intéresse. Ensuite, il met à disposition data et équipes internes afin d'aider la start-up à porter leur concept ou leur solution à un niveau pleinement opérationnel.

Et les résultats sont impressionnants ! C'est ainsi que Exotec est devenu en deux ans un acteur de premier plan en matière de robotique de stockage.

 

 

 

Please reload

Le nouveau blog de DigiLence Santé

October 26, 2020

1/9
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • LinkedIn Social Icon

© 2018 par DigiLence | Nous contacter

  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Twitter Social Icon