Posts à l'affiche

Et si l’excellence opérationnelle était « the next big thing » en France ?


Parmi la quarantaine d’interventions lors de l’université d’été du Medef, où 6511 participants 11 ministres, 36 parlementaires ont pu échanger avec 161 intervenants, j’en ai trouvé 2 particulièrement intéressantes : la table ronde sur l’open innovation, où les solutions pour résoudre la problématique de la protection des contributions lors de démarches d’innovation partagée a été largement évoquée ; et les perspectives d’utilisation de l’intelligence artificielle pour résoudre les problématiques de systèmes de systèmes, avec un point de vue très intéressant de la DGA.

Il fallait dénicher dans le volumineux programme la conférence sur l’excellence opérationnelle. Elle a permis de lancer l’édition 2018 des prix d’excellence opérationnelle http://www.prix-excellence-operationnelle.com/ - Qui va succéder à L’Oreal cette année ? Avis aux candidatures !

Par rapport à nos voisins allemands, une des faiblesses traditionnelle de l’économie française est typiquement une disproportion entre une remarquable capacité créative et un modeste intérêt pour la mise en œuvre. Or il ne peut y avoir de réussite de démarche d’innovation sans une approche structurée de mise en œuvre et d'exécution. Je ne serai pas surpris que l’excellence opérationnelle soit le complément naturel de la transformation digitale dans un futur proche.

#excellenceopérationnelle #efqm